Nord-Kivu : 8 casques bleus de la MONUSCO suspendus pour exploitation sexuelle des filles à Beni

 

Au total, huit (8) éléments des casques bleus de la MONUSCO (Mission de l’Organisation des Nations Unies pour la Stabilisation au Congo), œuvrant dans la région de Beni, précisément à Mavivi (Nord-Kivu) ont été suspendus, mis en détention ou encore confinés, suite à l’exploitation sexuelle des filles dans cette région, pourtant en mission de service.

La décision est contenue dans un communiqué rendu public le mercredi 11 octobre 2023.

‹‹ (…) Le bureau des services de contrôle a été saisi et des mesures conservatoires ont été prises conformément à la politique de tolérance zéro du secrétaire général des Nations Unies en ce qui concerne l’exploitation et les abus sexuels et autres formes sérieuses de mauvaise conduite ››, lit-on dans ce communiqué de presse.


Et de poursuivre : ‹‹ Ces mesures initiales incluent la suspension, la détention et le confinement des casques bleus consernés, dans l’attente de détails supplémentaires sur ces allégations y compris dans le cadre d’une enquête profonde ››.

Lire aussi  TRANSCO : Révoqué "pour haine tribale" et "rébellion contre" ses autorités, Alpha Mundolo "dénonce des accusations graves et mensongères" (Droit de réponse)

La MONUSCO condamne fermement ces comportements « qui ne sont pas dignes des Nations-Unies ».

Ces mesures interviennent pendant que la population de l’Est de la RDC exige le départ de cette force internationale jugée « passive ».

JC Mbafumoja, à Beni

Lire aussi

Les plus populaires