RDC : Félix Tshisekedi annonce l’allégement des mesures de l’état de siège en Ituri et au Nord-Kivu

Le Président Félix Tshisekedi s’est adressé à la population congolaise tard dans la nuit de jeudi 12 octobre 2023. Au centre de son adresse, l’évolution de l’état de siège dans les provinces de l’Ituri et du Nord-Kivu.

Rappelant toutes les démarches entreprises pour le retour de la paix dans ces deux (2) provinces, le Président de la République a annoncé des mesures d’allégement de l’état de siège. Des mesures prises, a-t-il indiqué, après avoir « examiné en toute responsabilité
l’ensemble des recommandations » issues de la table-ronde tenue en août dernier.

Loin de lever l’état de siège ou de le maintenir, Félix Tshisekedi assure avoir « opté, en toute responsabilité, pour la
mise en œuvre d’un dispositif transitoire graduel au terme duquel cette situation exceptionnelle devra connaître sa fin ».


Ce dispositif transitoire se décline notamment au retour des autorités civiles dans les entités territoriales déconcentrées et décentralisées déjà pacifiées. Il y a également la fin de couvre-feu et la liberté d’association et de manifestations.

Lire aussi  Beni : Des médecins dans la rue pour dénoncer l'insécurité persistante et condamner le décès de l'un de leurs brûlé vif dans une attaque rebelle

« (…) S’inspirant des tendances dégagées des travaux de la Table ronde, ce dispositif
transitoire consistera au rétablissement de l’autorité civile dans les entités territoriales décentralisées et déconcentrées qui sont déjà sécurisées (…) Ce
qui implique la levée des restrictions des libertés constitutionnelles de tous les
citoyens (…) Dans le même ordre d’idée, j’engage le Gouvernement central à régler, sans délai,
les arriérés d’émoluments des animateurs des institutions provinciales mises en
veilleuse par l’état de siège, tel que cela leur est garanti par l’Ordonnance n°
21/016 du 3 mai 2021 portant mesures d’application de l’état de siège », a annoncé le Président Félix Tshisekedi dans son discours sur les antennes de la télévision nationale (RTNC).

Dans le domaine de la justice, les juridictions civiles « recouvrent le plein exercice de leurs compétences répressives à l’exception de quelques préventions liées à la sûreté nationale qui relèveront des juridictions militaires ».

Le Président Tshisekedi qui pense que « les mesures de ce dispositif transitoire et graduel de
l’état de siège nous conduisent dans une nouvelle expérience constitutionnelle de
gestion des situations d’exception », appelle les populations de l’Ituri et du Nord-Kivu « à accompagner et à
soutenir les autorités civiles et militaires dans l’accomplissement des mesures de ce nouveau dispositif en vue de garantir l’avènement d’une paix durable sur l’étendue de notre pays ».

Lire aussi  Beni : Une quarantaine des personnes interpellées dans un bouclage à Ruwenzori

Andy Kambale Matuku

 

Lire aussi

Les plus populaires