Kinshasa : Tension à Kinseso après la mort d’un chef de file kuluna tué par un policier

 

Des jeunes criminels urbains communément appelés « kulunas » sont en train de brûler les postes de Police depuis ce lundi matin dans les quartiers Régie et Mission dans la commune de Kinseso, à Kinshasa. Ils sont en colère contre la Police du coin dont un élément a, hier la nuit, tiré sur l’un de leurs qui est mort aux premières heures de ce lundi 16 octobre.

Il y a des affrontements entre ces jeunes délinquants et les forces de l’ordre autour de ces quartiers de la commune de Kinseso. Selon les témoignages recueillis, deux (2) stations de Police ont déjà été brûlées.

« Depuis hier soir vers 21 heures, il y avait un groupe de Kulunas qui prenait la bière vers le quartier Mission alors que la Police était en train de passer, et il y a eu des accrochages entre ces agents de l’ordre et les Kulunas. La Police a tiré sur un élément de Kulunas, leur chef qui s’appellerait Shofisho Ikwala et ce dernier est décédé ce matin. C’est comme ça que ses amis ont commencé à brûler les postes de Police et cela a créé un désordre ce matin », a témoigné un habitant du coin.


Avant d’ajouter : « Selon les informations à notre possession, il y a au total, deux (2) postes de Police brûlés, mais on nous disait que ces délinquants se dirigeaient vers Kadi pour aller brûler le poste de Police qui est là-bas. Est-ce qu’ils sont arrivés ou arrêtés en cours de route ? On ne sait pas s’approcher parce qu’il y a beaucoup d’insécurité ».

Lire aussi  Maï-Ndombe : La délégation de la SNEL à pied d'œuvre pour électrifier la ville d'Inongo

Cependant, a précisé la même source, actuellement, il y a une petite intervention de la Police qui est en train de monter pour essayer de calmer la situation.

Il faut dire que la commune de Kisenso est butée à de gigantesques difficultés sécuritaires orchestrées par les bandits urbains de petit chemin, dits « kulunas ». D’aucuns s’interrogent sur jusqu’à quand ces malfrats feront-ils la loi dans la capitale congolaise.

Cink Inkonge

Lire aussi

Les plus populaires