Nord-Kivu : Une altercation entre deux groupes wazalendo à la base d’une panique généralisée au nord de Goma

 

Une psychose règne au nord de la ville de Goma, capitale provinciale du Nord-Kivu, depuis le début d’après-midi de ce lundi 23 octobre 2023. Cette situation est causée par des altercations entre deux (2) mouvements wazalendo du territoire de Nyiragongo, qui se battent pour la paternité de ce territoire.

Selon la société civile locale, les échanges des tirs sont partis de l’arrestation d’un élément d’un groupe des wazalendo par un autre élément d’un autre groupe à Kanyaruchinya dans le territoire de Nyiragongo.

Voulant obtenir sa libération, les deux camps en sont arrivés jusqu’aux affrontements.


Les forces vives jointes par ACTU7.CD affirment que trois (3) personnes parmi les civils ont été blessées par balles et sont admises dans une structure sanitaire de la place pour les premiers soins.

Les échanges de tirs ont causé de déplacements des populations de la partie Nord de la ville de Goma. Des déplacés de guerre vivant dans des camps ont également, pour la plupart, pris la résolution de descendre vers Goma pour des raisons de sécurité.

Lire aussi  Ituri : 2 personnes tuées dans une attaque rebelle près de Otomaber

David Lupemba, à Goma

 

Lire aussi

Les plus populaires