Contentieux de candidatures à la présidentielle de 2023 : « Je reste convaincu que Tshisekedi Tshilombo Félix-Antoine sera invalidé » (Seth Kikuni)

L’audience du procès « invalidation ou non de la candidature Félix Tshisekedi » qui l’oppose à Seth Kikuni a eu lieu, ce vendredi 27 octobre, à la Cour Constitutionnelle qui a siégé en matière de contentieux de candidatures à la présidentielle de décembre en cours.

La Cour a pris l’affaire en délibéré et devra rendre sa décision au plus tard lundi 30 octobre prochain. L’opposant politique Seth Kikuni s’est montré très confiant quant au dénouement de cette affaire.

« Jétais ici pour constater l’invalidation du candidat président Tshisekedi Tshilombo Félix-Antoine, qui est différent de Tshisekedi Tshilombo Félix. Nos conseils ont présenté leurs moyens. Je reste convaincu que la Cour Constitutionnelle, qui est la plus Haute Cour du pays va dire le droit (…) « , a déclaré le candidat Seth Kikuni.


Avant de renchérir : « Je reste convaincu que Tshisekedi Tshilombo Félix-Antoine sera invalidé et nous irons aux élections sans le candidat de l’Union Sacrée ».

Lire aussi  Démissions de Célestin Tunda et Benoît Lwamba : une "réunion stratégique" du FCC en vue autour de Kabila à Kingakati

Il a, par ailleurs, indiqué que ce procès contient un caractère pédagogique. « Il faut que le droit puisse primer parce qu’il s’agit là de l’avenir de notre pays. Ce procès sera enseigné aux futurs étudiants… On ne peut pas se réveiller un jour pour changer son nom », a-t-il dit.

Il convient de rappeler que Seth Kikuni, par le biais de ses avocats, accuse le Président en exercice Félix Tshisekedi pour notamment « défaut de qualité » ; car à l’élection présidentielle de 2018, il avait postulé sous l’identité de Tshisekedi Tshilombo Felix. Mais à l’élection présidentielle du 20 décembre 2023, il a déposé sa candidature sous une fausse identité, à savoir : Tshisekedi Tshilombo Félix-Antoine.

Cink Inkonge, depuis la Cour Constitutionnelle

 

Lire aussi

Les plus populaires