Kasaï-Central : Le CSAC exige un « correctif public » des « propos de la honte » du Gouverneur John Kabeya

 

« Les candidats président de la République qui veulent avoir des voix, devraient aller les chercher ailleurs, dans d’autres provinces, car le Kasaï-Central est déjà réservé à un seul candidat, Tshisekedi Tshilombo Félix-Antoine ». Ces propos du Gouverneur du Kasaï-Central John Kabeya, ne passent pas dans les oreilles du Conseil Supérieur de l’Audiovisuel et de Communication (CSAC).

Le Bureau de cet organe régulateur des médias, à travers le rapport spécial du centre de monitoring, dit avoir suivi avec stupéfaction cette dernière prestation politique du Gouverneur du Kasaï-Central, John Kabeya Shikayi.

Dans son communiqué de ce jeudi 26 octobre 2023 dont une copie est parvenue à ACTU7.CD, le CSAC condamne les « propos de la honte » du Gouverneur du Kasaï-Central. Pour lui, ces déclarations « incitent de la haine tribale et regionaliste ». De ce fait, cet organe régulateur demande à tous les médias de la République Démocratique du Congo (RDC), de ne pas relayer ce discours.

Lire aussi  Kasaï-Central : Des dossiers liés aux contentieux électoraux "emportés par des inconnus" à la Cour d'Appel de Kananga

« (…) Ces propos qui rappellent la triste époque du Parti-État, et incitent à la haine tribo-regionaliste, à l’exclusion et à la discrimination, sont inadmissibles pour un pays démocratique. Ainsi, le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel et de Communication (CSAC), qui demande à tous les médias de la RDC de ne pas relayer ce discours de la honte, exige au Gouverneur du Kasaï-Central, le correctif public de ces propos, et met en garde les autres opérateurs politiques qui risquent des sanctions sévères en succombant à la tentation du discours de la haine », peut-on lire dans ce communiqué.

Ce même communiqué renseigne que le CSAC, « qui tient à la stricte observance d’une campagne électorale apaisée et véritablement démocratique, rappelle à tous les médias la nécessité d’appliquer les dispositions de sa directive du 21 juin 2023 sur la campagne électorale à travers les médias ».

Déjà, la fièvre électorale se fait sentir à travers le pays. Plusieurs acteurs politiques, dans leurs différentes sorties médiatiques, tiennent déjà des discours électoralistes. D’autres vont plus loin pour attaquer leurs adversaires.

Lire aussi  RDC : La LCNE/RDT s'apprête à installer le RDT de Sylvain Mutombo sur l'ensemble du pays

Laurent Beya wa Mukaya

 

Lire aussi

Les plus populaires