FEC : Robert Malumba Kalombo succède à Albert Yuma au poste de président du conseil d’administration

 

Robert Malumba Kalombo, tel est le nom du successeur d’Albert Yuma au poste de président du conseil d’administration de la Fédération des Entreprises du Congo (FEC).

Il vient d’être élu ce lundi 27 novembre au cours de l’assemblée générale élective de la FEC, organisée à l’hôtel Sultani, à Kinshasa.

Avec un total de neux cent vingt-neuf (929) suffrages exprimés, Robert Malumba du Groupe Mak’s Trading SARL a gagné plus de voix que son challenger du jour, Leny Ilondo.


Ce changement de tête au sommet de la FEC marque une étape importante dans l’organisation patronale congolaise. Albert Yuma, président sortant, a été longtemps décrié pour sa « gestion opaque » et la multitude des fonctions accumulées au sein des institutions.

Albert Yuma, auteur de plusieurs scandales financiers selon plusieurs rapports d’inspection, notamment à la Gécamines où il occupait également le poste de président du conseil d’administration et à la Banque Centrale du Congo (BCC) dans la période allant de 2018 à 2020 dont le montant est estimé à plus de vingt-cinq (25) millions de dollars américains (USD), a bien pris ces distances de ces institutions.

Lire aussi  Hausse du prix du carburant : « Pour nous qui payons plusieurs litres, nous ressentons le poids de ce petit 100 FC » (Chauffeur de taxi-bus)

Pusieurs autres points ont été inscrits à l’ordre du jour lors de cette assemblée générale, à savoir l’approbation du rapport du conseil d’administration sur les activités de la fédération au cours de l’exercice 2022, l’audition du rapport des commissaires aux comptes, les approbations des comptes de l’exercice 2022, la décharge de sa gestion à accorder au conseil d’administration, le régime de cotisation de l’exercice 2023-2024, l’élection des administrateurs, ainsi que l’élection des commissaires aux comptes.

Cink Inkonge

 

Lire aussi

Les plus populaires