RDC : Selon un député national, « Bemba doit répondre de ses crimes commis en Ituri »

 

Les propos du Vice-premier ministre congolais à la Défense accusant Moïse Katumbi de vouloir, par une société russe interposée, pirater le site de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) font réagir.

Proche de Moïse Katumbi, Gratien Iracan, député élu de Bunia, chef-lieu de l’Ituri, s’est exprimé sur la question. Au cours d’un meeting au centre ville, l’ancien journaliste a demandé aux électeurs de ne pas accorder leur confiance « à ceux qui ont raméné les groupes armés en Ituri ».

« (…) Il y a certains candidats qui s’accompagnent des personnes qui ont tué les ituriens, ceux qui sont venus dans le territoire de Mambasa pour tuer et manger la chair humaine comme la viande de boeuf. Allez-vous les écouter ? Allez-vous les voter ? Celui-là devrait répondre de ses crimes commis ici avant de s’attaquer au Président Katumbi (…) », a asséné, sous le viva du public, le haut représentant de Moïse Katumbi dans l’espace Grande Orientale.

Lire aussi  Ass. Nat : Mabunda présente les excuses aux pétitionnaires et demande aux députés de voter contre sa pétition

Au cours d’une émission sur la radio Top Congo FM, Jean-Pierre Bemba a accusé Moïse Katumbi de vouloir pirater le site de la CENI pour falsifier les résultats des élections de ce mercredi 20 décembre 2023. Ancien chef rebelle, Jean-Pierre Bemba était pourtant allié à Moïse Katumbi peu avant les élections de décembre 2018. Les deux (2) hommes se sont ensuite joints à Félix Tshisekedi pour mettre fin à la coalition entre la famille politique du Chef de l’Etat et celle de son prédécesseur.

Andy Kambale Matuku

 

Lire aussi

Les plus populaires