RDC: « Il est aujourd’hui clair que ce n’est pas par les armes qu’on prendra le pouvoir dans ce pays » (Kadima)

 

Denis Kadima se montre visiblement satisfait du travail abattu par son institution. Dans la nuit de vendredi 22 décembre 2023, le Président de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) était plus que serein dans son adresse, avant la publication des résultats provisoires de la diaspora.

Pour le chef de la Centrale électorale, son institution a prouvé que c’est aujourd’hui possible que le pouvoir puisse s’acquérir de manière pacifique.

« Il est aujourd’hui clair que ce n’est pas par les armes qu’on prendra le pouvoir dans ce pays. Si on le faisait, ça ne sera pas un pouvoir stable parce que l’aspiration démocratique de notre peuple est irréversible », a-t-il déclaré au Centre Bosolo de la CENI.


Dans ce contexte, Denis Kadima a exprimé sa satisfaction quant à l’organisation des élections sur toute l’étendue du territoire national.

« Notre satisfaction vient du fait que nous avons vu l’engouement de la population congolaise, sa patience face à nos petits ratés du premier jour, tout au moins au début. Nous sommes très reconnaissants à l’égard de l’électorat congolais pour cette volonté d’asseoir la démocratie dans notre pays », a-t-il ajouté.

Lire aussi  CENI : La désignation du successeur de Nangaa ajournée, les confessions religieuses se séparent sans consensus

Le Président de la CENI a, après la tenue des élections générales, publié les premiers résultats provisoires de l’élection présidentielle pour la diaspora ce vendredi 22 décembre lesquels place Félix Tshisekedi en tête du classement avec un score largement victorieux face à Moïse Katumbi.

Frank Kalonji

 

Lire aussi

Les plus populaires