Agression d’un Journaliste à Mbuji-Mayi : L’UNPC appelle à l’intervention des autorités compétentes

 

Des langues se délient pour dénoncer l’agression du journaliste Foreman Mutewu Kalala, le vendredi 22 décembre dernier, par des militaires FARDC dans sa résidence privée, située au quartier de Laposte dans la commune de la Muya à Mbuji-Mayi (Kasaï-Oriental).

Dans une déclaration faite dans l’après-midi de ce samedi 23 décembre, l’Union Nationale de la Presse du Congo (UNPC) du Kasaï-oriental, dit prendre acte de l’agression physique du confrère.

Sans passer par le dos de la cuillère, l’UNPC/Kasaï-Oriental précise que cette sale action a été orchestrée par les éléments des FARDC à la rescousse d’un candidat député, qui ont fait irruption dans son domicile pour accomplir leur dessein ignoble sans motivation aucune.


« L’UNPC/Kasaï-Oriental note avec regret et désolation l’agression physique du journaliste Foreman Mutewu Kalala, rédacteur en chef à la radio Espoir. Cet acte barbare qui a eu lieu dans sa résidence la nuit du vendredi 22 décembre 2023 est l’œuvre des éléments des FARDC. Alors que ce confrère se reposait, il a été surpris par ces éléments qui l’ont sérieusement tabassé sans motif aucun. Selon la victime, ces militaires qui ont violé son domicile venaient à la rescousse d’un candidat député », a dit Louis Kabongo, président de cette corporation des chevaliers de la plume et du micro au niveau provincial.

Lire aussi  Nord-Kivu : Julien Paluku visite la toute première unité de traitement et transformation de lait à Masisi

Face à cette agression du rédacteur en chef de la radio Espoir survenue à quelques jours seulement de sa sortie de l’hôpital où il a subi une opération chirurgicale, l’UNPC/Kasaï-Oriental se dit consternée et a saisi les autorités compétentes afin qu’elles interviennent en faveur de la victime, faute de quoi, des manifestations de haute envergure seront organisées sur toute la ville pour dire non à ce genre de traitement à l’encontre des professionnels de médias.

« L’UNPC/Kasaï-Oriental condamne avec la dernière énergie cet acte ignoble et demande aux autorités compétentes d’intervenir en faveur de la victime. Elle se réserve non seulement le droit de faire des manifestations de haute envergure, mais de saisir les instances compétentes pour que les auteurs de cet acte soit interpellés », ajoute-t-il.

Pour le moment, Foreman Mutewu Kalala, Rédaction en Chef (RC) de la radio Espoir est interné dans un hôpital de la place où il est soumis aux soins intensifs vu son état de santé.

Lire aussi  8 mars : H. Wamu paie les factures d'une vingtaine de femmes à la maternité du Centre hospitalier mère et enfant à Bumbu

Jacob Séraphin Nkita, à
Mbuji-Mayi

 

 

Lire aussi

Les plus populaires