Ituri : À Irumu, les agents temporaires de la CENI réclament le paiement de leurs primes

 

Les chefs de centres de vote et les techniciens informatique de centres de vote, agents temporaires de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) dans le territoire d’Irumu (Ituri), réclament le paiement de leurs salaires et différentes primes, après les opérations des élections générales du 20 décembre 2023 dernier.

Il s’agit notamment de per diem de la formation suivie du 27 novembre au 4 décembre, de frais de transport, ceux du déploiement des matériels et le salaire du travail, leur promis juste après les opérations de vote. Pour ce qui est de frais de transport, ils confirment avoir reçu vingt cinq mille Francs Congolais (25.000 FC) pour les uns et cinquante cinq mille (55.000) pour les autres, ne tenant pas compte, selon eux, des lieux de provenance de chaque personne à travers le territoire d’Irumu.

Dans une lettre adressée au secrétaire exécutif de la CENI/Ituri ce dimanche 24 décembre, ces agents temporaires de la centrale électorale sollicitent « l’implication urgente des autorités compétentes pour qu’ils soient remis dans leurs droits ».


Moïse Ulang’u

Lire aussi  Ituri : Un député provincial qualifie de "pure distraction" les escortes des véhicules sur l'axe Luna-Komanda

Lire aussi

Les plus populaires