Nord-Kivu : Noël sanglant à Beni, 5 personnes tuées à la machette

 

La fête de Noël s’est transformée en deuil au village Mai-Moya, situé au groupement des Bambuba-Kisiki, dans le territoire de Beni au Nord-Kivu. Alors que les habitants se préparaient déjà pour festoyer ce lundi 25 décembre 2023, les rebelles ougandais ADF viennent d’égorger les paisibles citoyens dans cette partie du territoire de Beni.

Déjà ce matin, cinq (5) corps ont été retrouvés sauvagement abattues par ces rebelles islamistes d’origine ougandaise. Outre les morts, des sources concordantes parlent également des civils portés disparus, des maisons de commerce systématiquement pilées voire des maisons d’habitations incendiées.

Ce matin, les larmes coulent aux yeux. Un habitant sur place qui confirme la nouvelle à ACTU7.CD, parle d’un déplacement massif de la population de ce village pour les contrées supposées sécurisées.


L’on signale également la mort d’un (1) djihadistes ADF (Forces Démocratiques Alliées), selon plusieurs sources, information jusqu’à présent non confirmée par les officiels. C’est depuis plus d’une semaine maintenant que les rebelles ougandais ADF sillonnent plusieurs parties du groupement des Bambuba-Kisiki.

Lire aussi  Sud-Kivu : Un casque bleu de la MONUSCO tué dans une attaque rebelle à Minembwe

Très récemment, après leur attaque contre un centre de vote à Eringeti, ces rebelles ont encore tué six (6) civils au village Kokola, voisin de Mai-Moya. En trois (3) jours seulement, ils ont ôté la vie à près de douze (12) personnes dans trois milieux très proches.

JC Mbafumoja, à Beni

Lire aussi

Les plus populaires