RDC : La société civile du Nord-Kivu soupçonne « une collaboration » entre Corneille Nangaa et certains pays de l’EAC

 

La société civile de la province du Nord-Kivu, a exprimé son mécontentement face aux déclarations de Corneille Nangaa Yobeluo, coordonnateur du mouvement politico-militaire Alliance Fleuve Congo (AFC).

Dans un communiqué publié à Goma (Nord-Kivu) samedi 30 décembre 2023, la société civile critique l’AFC de Corneille Nangaa soulignant des similitudes avec le groupe rebelle M23-RDF, ainsi que des menaces contre la paix et l’intégrité du territoire national de la RDC.

En outre, la société civile accuse Nangaa de « complicité avec certains pays de la Communauté de l’Afrique de l’Est (EAC) dans la planification, le soutien et la protection des activités de groupes armés en RDC ».


Cette structure citoyenne appelle le Président de la RDC Félix Tshisekedi à engager le processus de retrait de la RDC de l’EAC et à rechercher et sanctionner les responsables des crimes et menaces contre la paix dans la région.

Lire aussi  Ituri : 3 personnes dont deux enfants tuées dans une attaque rebelle à Djugu

La situation reste tendue dans les zones sous occupation des terroristes du M23-RDF alors que les Congolais attendent les résultats officiels des élections législatives, présidentielle et municipales ce 31 décembre 2023.

David Lupemba, à Goma

 

Lire aussi

Les plus populaires