Katumbi et Mukwege , la fin d’un mythe !

Après la publication des résultats provisoires de la présidentielle donnant, Félix Tshisekedi vainqueur avec 73%, ce dimanche 31 décembre par la CENI, l’opposition de part ses réactions à chaud renvoie l’image d’être déboussolée.

Ses ténors notamment Moïse Katumbi et Denis Mukwege sous le choc de la réélection de Félix Tshisekedi, se voient démystifiés désillusionnés. Chacun dans son coin, n’a que ses yeux pour pleurer.
Si l’homme d’affaires avait tantôt exigé l’annulation des élections, tantôt s’auto-proclamé vainqueur , Mukwege est devenu aphone. Car déshabillé. Décidément, il s’agit-là, de la fin d’un mythe. L’es deux hommes politiques sont loin de lire les signes de temps. Il leur faut peut être des verres oculaires.

Se confiant à Actu7.cd, un analyste évoquait sous le sceau de l’anonymat, une triste fin pour Mukwege qui aurait gardé sa notoriété de réparateur des femmes. Une spécialité qui lui a valu le titre honorifique de Prix Nobel de la paix. En ce qui concerne Katumbi, l’analyste fait noter que que la dynamique autour de lui n’est plus qu’une coquille vide. Du reste , fait-il remarquer , la réélection de Félix Tshisekedi n’est pas une surprise au moment où plusieurs missions d’observation électorale sérieuses avaient prédit cette victoire. Mais qu’à cela ne tienne, les deux acteurs politiques sont tombés bas.


En politique, savoir se doter d’une certaine élégance est un gain pour un leader.
Dans cette optique, il est fort regrettable que les acteurs politiques RD Congolais , champions du « moi égoïste » s’attendent à l’issue d’une compétition électorale à rafler la mise. Katumbi et Mukwege devraient revoir leurs calculs pour s’être jetés du côté de la boue.

Lire aussi  Rapatriement du siège de l'UAT en RDC : Une nouvelle victoire pour Augustin Kibassa Maliba

Zamenga Odimbale

Lire aussi

Les plus populaires