Beni : 4 miliciens Maï-Maï neutralisés par les FARDC à Mangina

 

La guerre a éclaté le vendredi 5 janvier 2023 entre les militaires FARDC (Forces Armées de la République Démocratique du Congo) et les miliciens Maï-Maï, réfractaires du groupe UPLC (Union des Patriotes pour la Libération du Congo) unis à ceux du seigneur de guerre Kyandenda.

C’est à Mangina, territoire de Beni au Nord-Kivu que les affrontements ont eu lieu. Selon le capitaine Anthony Mualushayi Mbombo, porte-parole des FARDC dans le grand Nord, au cours de ces affrontements, l’armée a réussi à neutraliser quatre (4) de ces inciviques avant de récupérer plusieurs armes blanches de leurs mains.

Une épouse d’un élément FARDC de passage dans la région, ajoute notre source, a été blessée par balle de ces assaillants et transférée ensuite à l’hôpital pour les soins approfondis.


Non loin de cette commune, les militaires FARDC affirment avoir fait face à une autre attaque de la part des complices de ces miliciens qui les ont surpris en pleine opération de patrouille. Là, aucune perte en vies humaines n’a été enregistrée.

Lire aussi  Beni : Le Maire de la ville Narcisse Muteba présente neuf voleurs à la presse

Ces assaillants, martèlent les FARDC, sont « instrumentalisés par un acteur politique » de la place.

JC Mbafumoja, à Beni

Lire aussi

Les plus populaires