Fraudes électorales : Les 82 candidats invalidés par la CENI interdits de quitter le pays

 

Le Procureur général près la Cour de cassation, Firmin Mvonde Mambu, a annoncé deux (2) mesures à l’endroit des candidats invalidés par la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) pour « fraude électorale, corruption, vandalisme de matériel électoral, incitation à la violence et détention illégale des dispositifs électroniques de vote (DEV) ».

À en croire des informations confiées par la cellule de communication du parquet général, une correspondance a été adressée à la Direction Générale des Migrations (DGM), interdisant de quitter le sol congolais de quatre-vingts-deux (82) candidats cités par la CENI, dont la plupart occupent les postes de Ministres, Sénateurs, Gouverneurs ou encore de Vice-gouverneurs.

Hormis celle de la DGM, une lettre a été destinée à la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI). Dans cette correspondance, le parquet près la Cour de Cassation demande à la centrale électorale de lui transmettre tous les documents ayant conduit à l’annulation des voix de ces candidats.

Lire aussi  Poste et télécommunications : le Directeur général Patrick Umba Banza aux arrêts

Dan Bawuna

Lire aussi

Les plus populaires