RDC – Invalidation des suffrages : Pour un professeur, « l’élite congolaise est constituée maintenant des fraudeurs, tricheurs et amoraux »

 

L’invalidation des suffrages de certains candidats députés aux législatives nationales et provinciales, continue à défrayer la chronique en République Démocratique du Congo (RDC). Michel Bisa Kibul, professeur d’universités et secrétaire général de l’observatoire de la Gouvernance de l’Univerisite de Kinshasa, a condamné le comportement de l’élite congolaise constituée, selon lui, des fraudes, tricheries et amoraux.

Lors d’une interview accordée à ACTU7.CD ce mardi 09 janvier 2024, ce scientifique a relevé que ces élections reflètent en réalité une « crise d’éthique et morale ».

« C’est une lecture de déception citoyenne et d’inquiétude patriotique. Ces élections reflètent, en réalité, la crise éthique et morale qui caractérise notre société en notre époque », déplore le professeur Michel Bisa.


Par rapport aux actes de fraudes lors du scrutin dernier, quelques professeurs d’universités ont été cités dans la liste de quatre-vingts-deux (82) invalidés. Michel Bisa n’a pas manqué des mots pour condamner l’élite congolaise.

Lire aussi  Kabundgate : La position de la fédération de Bandundu toujours attendue !

« Nous sommes maintenant dans une société dont l’élite est constituée des fraudeurs, tricheurs et amoraux (…) une société en voie de disparition », dit le professeur Michel Bisa.

Quant à l’invalidation des candidats par la CENI, ce dernier a tenu à féliciter la centrale électorale pour cette « décision salvatrice », tout en encourageant le Président de la Centrale électorale Dénis Kadima à poursuivre dans cette lancée, car, le « mal doit être dénoncé et puni ».

Il a appelé, en outre, la justice à faire sa part pour mettre hors état de nuire des « bandits de grands chemins qui vampirisent l’Etat ».

Dan Bawuna

 

Lire aussi

Les plus populaires