La DYPRO « prend acte de la confirmation de la réélection de Tshisekedi » et « l’encourage à rassembler les congolais autour de l’idéal républicain »

 

L’opposition républicaine congolaise DYPRO (Dynamique Progressiste Révolutionnaire de l’Opposition) a, à son tour, pris acte de la confirmation, par la Cour Constitutionnelle, des résultats de la présidentielle du 20 décembre 2023.

Dans une déclaration rendue publique ce mercredi 10 janvier et signée par son coordonnateur national, Maître Constant Mutamba, la DYPRO a une fois de plus félicité le Président sortant, Félix Tshisekedi pour sa réélection. Cependant, elle l’encourage à rassembler davantage les congolais autour de l’idéal républicain.

« (…) L’opposition républicaine félicite de nouveau le Président de la République Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, pour sa brillante réélection et lui souhaite plein succès pour son second quinquennat. Elle l’encourage par ailleurs à rassembler davantage les congolais autour de l’idéal républicain, afin de cimenter la cohésion nationale et la stabilité politique de notre pays », a écrit Maître Constant Mutamba, candidat président malheureux à ce même scrutin.

Lire aussi  Nord-Kivu : Des députés provinciaux soutiennent l'Union sacrée

Par ailleurs, lit-on dans cette déclaration, la DYPRO félicite l’équipe dirigeante de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) et son président pour avoir réussi à organiser dans le délai constitutionnel, les premières élections inclusives, crédibles, transparentes et apaisées en RDC. Ainsi, poursuit la même source, la DYPRO invite le Gouvernement à tenir particulièrement compte du mérite de ces quinze (15) vaillants compatriotes.

Toutefois, l’opposition républicaine réaffirme son engagement à poursuivre son combat politique de manière républicaine et pacifique, et invite les autres opposants à s’inscrire dans la même direction, afin de « préserver les acquis de notre jeune démocratie ».

Félix Tshisekedi, candidat à sa propre succession, a été confirmé, mardi, Président de la République par la Cour Constitutionnelle après les élections du 20 décembre 2023. Avec l’annulation des suffrages dans les circonscriptions électorales de Masi-Manimba et Yakoma, le ticket de l’Union Sacrée a remporté la victoire avec 73,47% des suffrages exprimés pour 13 058 962 voix recueillies.

Lire aussi  RDC : Yves Bunkulu accusé de bloquer l'élection du nouveau comité du Conseil National de la Jeunesse

Cink Inkonge

Lire aussi

Les plus populaires