RDC/La CENCO signe et persiste : « Les élections sont caractérisées par fraude, corruption, vandalisme de matériel électoral, incitation à la violence… »

 

La Conférence Épiscopale Nationale du Congo (CENI) a, dans sa déclaration rendue publique ce jeudi 19 décembre 2024, parvenue à ACTU7.CD, considéré que les élections du 20 décembre 2023 ont été caractérisées par « fraude, corruption, vandalisme de matériel électoral, incitation à la violence, détention illégale des DEV l’achat des consciences, l’intolérance et l’atteinte aux droits humains ».

« Nous Cardinal, Archevêques et Evêques membres de la Conférence Épiscopale Nationale du Congo (CENCO), délégués par nos Assemblées Episcopales Provinciales pour le suivi du processus électoral, mus par notre sollicitude pastorale et préoccupés par le besoin de la paix et de la cohésion nationale, nous sommes réunis à Kinshasa du 15 au 16 janvier 2024 afin d’évaluer ce processus et formuler des recommandations utiles pour l’avenir du pays », peut-on lire dans cette déclaration.

À en croire la CENCO, nonobstant les contraintes dont elle était consciente, la CENI a organisé les élections « par défi », « en violation du cadre juridique national et de l’administration électorale ».

Lire aussi  Utembi - Nshole - Lisanga : Rencontre fructueuse mercredi au Centre Interdiocésain

Après la déclaration préliminaire de la MOE CENCO-ECC, la CENI a fait savoir que « nous avons découvert par la suite, un nombre impressionnant de votes parallèles avec les machines à voter trouvées chez des particuliers. D’aucuns se posent la question de savoir s’il n’y avait pas planification quelque part au niveau du pouvoir organisateur ».

La CENCO a déploré, par la suite, la facilité avec laquelle les Dispositifs Électroniques de Vote (DEV) et les rouleaux des bulletins de vote se sont retrouvés un peu partout dans les mains des particuliers.

Selon elle, « la CENI devrait s’interroger sur son rôle dans cet imbroglio, car c’est elle qui a le contrôle exclusif de toutes ces machines et elle ne s’est jamais plainte d’un vol quelconque de son matériel ».

Dan Bawuna

Lire aussi

Les plus populaires