RDC – Mission offensive de la SADC : Des notables du Nord-Kivu se réjouissent de l’annonce du lancement des opérations militaires contre le M-23/RDF

 

Des notables de la province du Nord-Kivu accueillent favorablement l’annonce du caractère « offensif » de la mission des troupes de la SADC, déployées dans la partie Est de la RDC pour combattre les forces négatives qui sévissent dans cette région, principalement le M-23/RDF.

Depuis près de deux (2) ans, l’insécurité et l’incertitude planent sur la vie socio-économique de la population en raison de l’activisme persistant de la rébellion du M-23/RDF dans les territoires de Rutshuru, Masisi et une partie de Nyiragongo. Ces notables disent attendre impatiemment le lancement des contre-offensives pour mettre fin à la présence du M-23/RDF, par les opérations conjointes des FARDC et de la SADC.

Patient Twizera, président du conseil territorial de la jeunesse de Rutshuru, exprime son soutien aux opérations conjointes annoncées par le haut commandement de l’armée. Il dit avoir confiance aux troupes de la SADC et dit espérer au retour de la paix.

Lire aussi  RDC : Le Gouvernement "reconnaît les prouesses des chiens policiers dans la détection des bombes artisanales à Beni"

Aimé Mukanda, notable de Rutshuru, estime qu’ « il est temps d’agir pour libérer la population prise en otage par le M-23/RDF ». Il appelle les troupes de la SADEC et les FARDC à « lancer des offensives pour sauver cette population ».

Dans les rues de Goma, la population voit d’un bon œil une éventuelle frappe contre le M-23/RDF, en espérant un soulagement pour la situation socio-économique de la province.

La semaine dernière, le haut commandement des FARDC a confirmé que la mission de la SADEC était offensive et que des opérations de grande envergure seraient lancées contre la rébellion du M-23/RDF afin de « libérer » les territoires occupés par cette rébellion en province du Nord-Kivu.

David Lupemba, à Goma

Lire aussi

Les plus populaires