Muyaya sur la marche des opposants : « Il ne faut pas que ceci paraisse comme une provocation »

 

Le porte-parole du Gouvernement congolais n’est pas resté indifférent vis-à-vis de l’annonce de la marche de protestation des opposants dont Martin Fayulu, Moïse Katumbi et consorts ce samedi, jour de la prestation de serment de Félix Tshisekedi, pour dénoncer « un simulacre d’élections » en République Démocratique du Congo (RDC).

Au cours d’un Briefing de presse animé le jeudi dernier, le Ministre de la Communication et Médias Patrick Muyaya ne veut pas que l’annonce de cette marche ne paraisse pas comme une provocation.

« De toute évidence, nous sommes dans un contexte démocratique où les opposants ont le droit d’exercer leur droit de s’opposer, mais dans le respect des règles. Et il ne faudrait pas que ceci paraisse comme une provocation parce que, ce jour-là, je crains d’ailleurs qu’il ne puisse y avoir du monde parce que ce jour-là, les congolais vont se mobiliser comme ils se sont mobilisés (…) », a-t-il déclaré.

Lire aussi  Élections des gouverneurs au Kasaï-Central : Des chefs coutumiers portent leur choix sur Mamie Ngalula pour diriger la province

Les opposants ont toujours dénoncé les irrégularités constatées lors du déroulement du vote du 20 décembre dernier. Plusieurs manifestations publiques ont été annoncées pour exiger l’annulation et la réorganisation des élections générales.

Frank Kalonji

Lire aussi

Les plus populaires