Beni : Jadis otages des ADF, 17 personnes dont des mineurs remises à la société civile

 

Au total, dix-sept (17) ex-otages des rebelles ougandais ADF (Forces Démocratiques Alliées) ont été remis à la société civile, vendredi 19 janvier 2024.

Parmi eux, l’on compte huit (8) mineurs et neuf (9) femmes. C’est le capitaine Anthony Mualushayi Mbombo, porte-parole des opérations Sokola un (1) grand Nord qui a procédé à cette activité. Selon lui, ces derniers ont été libérés par la coalition FARDC-UPDF lors des affrontements avec ces rebelles islamistes à l’Est de la RN4, sur l’axe Mbau-Kamango.

‹‹ Nous avons pris le temps de les exploiter. Nous avons la conviction que ces personnes que nous remettons à la société civile sont innocentes ››, indique Antony Mualushayi Mbombo.


Cet acte a été salué de la société civile de la ville de Beni. Maître Pépin Kavotha, son président, a promis le soutien total de la population à son armée pour éradiquer le phénomène ADF. Il demande, au même moment, aux collaborateurs de cette rébellion à se désolidariser de ce mouvement sanguinaire.

Lire aussi  Ituri : Panique à Kotoni suite à la présence des miliciens ALC

Les mineurs, à leur tour, ont été remis au chef de bureau de la protection des enfants de la MONUSCO (Mission de l’Organisation des Nations Unies pour la Stabilisation au Congo). Bernard Okanda a rassuré de l’encadrement de ces derniers avant leur réinsertion dans la communauté.

JC Mbafumoja, à Beni

 

Lire aussi

Les plus populaires