Ituri : La résurgence de l’activisme des ADF à la base de la paralysie des activités socio-économiques dans le sud de Mambasa

 

Les activités socio-économiques sont paralysées dans plusieurs centres de négoce dans le sud du territoire de Mambasa, dans la province de l’Ituri.

À la base de cette instabilité, la résurgence de l’activisme des rebelles ougandais des Forces Démocratiques Alliées (ADF) dans cette zone. Depuis presque deux (2) semaines, les bruits des bottes se font entendre dans les environs de plusieurs cités dans la chefferie de Babila-Babombi. C’est notamment Biakato et Makumo, où des corps sans vie ont été découverts.

Les activités scolaires sont lourdement impactées. Dans le groupement Bangole, aucune école n’a ouvert ses portes toute cette semaine, apprend ACTU7.CD des sources des services de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique (EPST).


« Zone martyre », le sud de la chefferie de Babila-Babombi fait face aux assauts sanglants des rebelles ougandais ADF depuis presque cinq (5) ans. Il y a presqu’un an, une accalmie a permis le retour des habitants dans certains villages jadis abandonnés (Lukaya, Ngwaba, Bella,…) grâce aux opérations de l’armée congolaise.

Lire aussi  RDC-Ituri : Des présumés ADF tuent 2 civils près de Ndalya

Andy Kambale Matuku, à Mambasa

 

Lire aussi

Les plus populaires