Nord-Kivu – Agression rwandaise : Les élèves déplacés de guerre abandonnés à leur triste sort à Rutshuru

 

Le territoire de Rutshuru (Nord-Kivu) est devenu une porte d’enfer depuis la venue du M-23/RDF dans cette partie de la République Démocratique du Congo (RDC). Les habitants étant déplacés de leurs milieux, plusieurs enfants ont abandonné le chemin de l’école pendant que les autres se démènent bec et ongles pour y accéder.

Cantonnés dans différents sites de déplacement, ces bleu-blanc se retrouvent malheureusement abandonnés à leur triste sort.

Pas des cahiers ou stylos moins encore des uniformes, ces derniers ne savent plus à quel saint se vouer. Ce cris d’alarme est donné par Aimé Mbusa Mukanda, l’un des notables du Nord-Kivu.


Il met en cause d’une part les chefs des sites des déplacés qui, connaissant bien cette crise, ne plaident pas pour la cause de ces apprenants, et d’autre part le Gouvernement congolais.

Aimé Mbusa souhaite voir l’implication de tout le monde dans cette affaire afin que ces élèves et écoliers se sentent également dans leurs droits.

Lire aussi  Kananga : La maire interdit l'érection des panneaux publicitaires

JC Mbafumoja

Lire aussi

Les plus populaires