CAN – Incident entre le Maroc et la RDC : La CAF déclenche une enquête

 

La Confédération Africaine de Football (CAF) n’est pas restée indifférente vis-à-vis des incidents survenus le dimanche dernier lors de la rencontre de la deuxième journée de la phase des groupes de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) opposant la République Démocratique du Congo (RDC) aux Lions de l’Atlas du Maroc.

Dans un communiqué publié dans son site officiel ce mardi 23 janvier, la CAF dit avoir ouvert une enquête contre la Fédération Congolaise de Football Association (FECOFA) et la Fédération Royale Marocaine de Football (FRMF) suite à une altercation éclatée entre le défenseur congolais Chancel Mbemba et l’entraîneur du Maroc, Walid Regragui.

« La CAF ne fera aucun autre commentaire sur cette affaire jusqu’à ce que l’enquête soit terminée », lit-on dans ce communiqué de l’organe exécutif du football africain.


Selon des sources sportives, des sanctions pourront tomber de part et d’autre pour condamner cette situation néfaste qui a, d’après quelques analystes sportifs, terni l’image de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) qui se dispute en Côte d’Ivoire.

Lire aussi  Pré-saison : Edo Kayembe buteur après son retour de la blessure

Cette rencontre, qui s’inscrivait dans le compte de la deuxième journée de phases des groupes de la CAN, s’était soldée sur un score de parité (1-1) entre ces deux (2) formations.

Frank Kalonji

Lire aussi

Les plus populaires