Beni : Des morts et des portés disparus dans une nouvelle attaque rebelle à l’ouest d’Oïcha

 

Le sang a encore arrosé le sol du territoire de Beni au Nord-Kivu ce samedi 27 janvier 2024. Les rebelles ougandais ADF (Forces Démocratiques Alliées) ont signé une nouvelle attaque contre le village Mangazi, situé à environ dix (10) kilomètres de Mamove, groupement des Batangi-Mbau.

Sur place, deux (2) personnes ont péri au côté de plusieurs autres portées disparues. L’information est confirmée par Kinos Kathuo, président de la société civile dans la localité de Mamove.

‹‹ Les ADF ont encore tué deux (2) personnes à Mangazi. C’était dans la matinée de ce samedi que l’ennemi a surpris celle-ci dans son champ ››, a-t-il affirmé.


Cet acteur de la société civile s’interroge cependant sur ce que sont en train de faire les militaires FARDC (Forces Armées de la République Démocratique du Congo) pendant que l’ennemi de la paix égorge les civils « en toute quiétude ».

Lire aussi  RDC : Tshisekedi proclame l'état de siège au Nord-Kivu et en Ituri et appelle la population à soutenir les FARDC

Il y a quelques jours, près de dix (10) personnes ont été tuées dans une attaque de mêmes rebelles à Mavivi, à la limite entre la ville et le territoire de Beni.

JC Mbafumoja, à Beni

 

Lire aussi

Les plus populaires