Ituri : Au moins 10 morts enregistrés dans une attaque terroriste à Irumu

 

Les rebelles ougandais ADF (Forces Démocratiques Alliées) ont tué, au total, six (6) civils au village Otomabere, situé dans la chefferie des Walese-Vonkutu, territoire d’Irumu (Ituri).

Le fait remonte de la journée du jeudi 1er février 2024. Selon des sources concordantes, cinq (5) personnes ont péri dans une région connu sous le nom de Apakola, et la dernière à Maimunde centre. La nouvelle est également confirmée par Christophe Munyanderu, ancien coordonnateur de l’ONG/DH CRDH (Convention pour le Respect des Droits Humains) dans la région.

Il indique que ces rebelles ougandais sont en débandade totale suite à la pression leur imposée par la coalition FARDC-UPDF. Christophe Munyanderu appelle la population à demeurer vigilante. Il invite, dans le même temps, les militaires FARDC à bien contrôler la région afin d’épargner les vies humaines du danger.


Il émet aussi le vœu de voir la collaboration civilo-militaire s’accentuer afin de faire taire l’ennemi de la paix.

Lire aussi  Beni : 5 ADF se rendent à l'armée à Mwalika "suite à la pression des FARDC"

À ce jour, le taux de carnage des civils par les ADF connaît une baisse sensible dans le territoire d’Irumu contrairement aux jours passés.

JC Mbafumoja

Lire aussi

Les plus populaires