Beni : Près de 10 corps sans vie découverts à l’ouest d’Oïcha (société civile)

 

Pris en otage par les rebelles ougandais ADF (Forces Démocratiques Alliées) au village Kazaroho, à trois (3) kilomètres environ de Mantumbi, groupement des Batangi-Mbau, territoire de Beni, neuf (9) personnes ont été retrouvées mortes dans la journée du vendredi 2 février 2024.

D’après la société civile, ces paisibles citoyens ont été tués dans la nuit du jeudi au vendredi dernier. Vunyatsi Muongozi, président de cette structure citoyenne dans la commune de Mangina, qui livre la nouvelle, précise que c’est depuis un bon moment que ces djihadistes sillonnaient plusieurs agglomérations environnantes.

C’est précisément dans les brousses de Tanditasa ou encore Miliese que la plupart des cadavres ont été découverts.


De ce fait, les forces vives appellent la population de Mantumbi, Makumo et environs à s’abstenir de la fréquentation des milieux non contrôlés par les militaires FARDC (Forces Armées de la République Démocratique du Congo).

Lire aussi  Nord-Kivu : Des mouvements citoyens appellent aux manifestations pour exiger la libération de l'artiste Idengo

Il faut dire que nombreuses de ces victimes sont habitantes de la commune d’Oïcha, le chef-lieu du territoire de Beni.

JC Mbafumoja, à Beni

 

Lire aussi

Les plus populaires