Kasaï-Oriental : Le Directeur de la prison de Mbuji-Mayi et le CD de la justice suspendus pour passivité dans l’évasion des détenus

 

Le Directeur de la prison centrale de Mbuji-Mayi et le Chef de division provinciale de la Justice du Kasaï-Oriental, Kazadi Ya Mpulu Célestin, sont suspendus de leurs fonctions par la Gouverneure intérimaire Julie Kalenga, avec ouverture d’une action disciplinaire.

Dans un arrêté provincial signé mercredi 31 janvier, l’autorité provinciale reproche d’abord à Jean Cibondo Kankulu, patron de la prison centrale de Mbuji-mayi les griefs ci-après :

• Passivité par rapport à l’évasion des détenus de la prison centrale de Mbuji-Mayi, respectivement le vendredi 12 et samedi 13 janvier 2024


• Avoir occasionné la condamnation de la province au paiement des sommes principales et dommages-intérêts colossaux, dus aux fournisseurs de la prison centrale de Mbuji-Mayi

Les mêmes griefs sont également portés à charge de Kazadi Ya Mpulu. Il lui est imputé également le fait d’avoir tenté d’induire l’autorité provinciale en erreur, par son avis favorable à l’autorisation provisoire du fonctionnement de l’ASBL UREP.

Lire aussi  RDC : Guy Loando promet la conception et la construction de Lumumba Ville avec le concours de l'ANACREVIT

En attendant les enquêtes approfondies sur ce dossier et compte tenu de l’urgence et de la nécessité, Célestin Kazadi a perdu ses privilèges au sein de la division provinciale de la justice. Durant sa suspension, l’intérim sera assuré par Valentin Tshiluka.

Même sort pour Jean Cibondo qui a écopé d’une suspension et sera remplacé provisoirement par Marguerite Mbelu Masengu au poste de Directeur de la Prison.

Jacob Séraphin Nkita, à
Mbuji-Mayi

Lire aussi

Les plus populaires