Nord-Kivu : Près de 100 morts enregistrés en un mois seulement à Beni (Société civile)

 

Le mois de janvier n’a pas été rose pour les habitants du territoire de Beni, dans la province du Nord-Kivu, à l’Est de la République Démocratique du Congo (RDC).

En trente-et-un (31) jours seulement, au moins quatre-vingts (80) congolais ont été abbatus par les rebelles ougandais ADF (Forces Démocratiques Alliées) dans différents villages de cette entité territoriale. C’est ce qu’a affirmé le collectif des noyaux des sociétés civiles de la commune d’Oïcha, le chef-lieu du territoire, mais aussi de Mangina ainsi que du secteur de Beni-Mbau.

Ce collectif a indiqué, dans une déclaration parvenue au média en ligne non-aligné ce lundi 5 février 2024, que plusieurs personnes sont également portées disparues.


‹‹ Nous avons comptabilisé 23 attaques en ce mois de janvier et qui ont coûté la vie à plus de 80 personnes sans compter les disparues dans les villages ››, affirme la société civile qui déplore cependant la circulation en électron libre de ces rebelles.

Lire aussi  Ituri : Une nouvelle attaque terroriste fait 12 morts à Irumu

Les dernières semaines, les incursions des rebelles ougandais ADF se sont multipliées surtout à l’ouest de la RN4, faisant des morts dans le rang de la population.

JC Mbafumoja, à Beni

 

Lire aussi

Les plus populaires