RDC : Les députés du parti de Moïse Katumbi vont siéger à l’Assemblée nationale

 

Le Parti Ensemble pour la République a levé l’option de siéger à l’Assemblée nationale. Cette décision a été prise au terme des consultations initiées par Moïse Katumbi, ce mardi 06 février 2023 à Lubumbashi.

Dans cette déclaration lue par Me Hervé Diakese, porte-parole de l’Ensemble pour la République, sa famille politique a pris cette décision pour permettre à leurs députés de siéger dans les organes délibérants de la RDC.

« Les députés “Ensemble” de Moïse Katumbi vont siéger à l’Assemblée nationale aussi dans les organes délibérants du pays pour mener une opposition républicaine ; bien qu’elle dénonce le hold-up électoral », a déclaré le porte-parole d’Ensemble devant la presse.


Cette option intervient après plusieurs déclarations et spéculations notamment des cadres du Parti Ensemble pour la République concernant son avenir après les élections du 20 décembre 2023, mais aussi à la position de Moïse Katumbi qui exigeait, dans le temps, l’annulation des élections.

Lire aussi  Union sacrée : la Primature à Katumbi, le Sénat à Bahati et l'Assemblée nationale aux transfuges du FCC (Confidences)

Bien avant, Olivier Kamitu, directeur de cabinet de Moïse Katumbi avait déclaré, dans une interview accordée à la Radio France Internationale (RFI) que le Parti Ensemble pour la République n’optera pas pour la politique de la « chaise vide » et siégera à l’assemblée nationale.

Cette option du parti Ensemble pour la République de Moïse Katumbi, candidat malheureux à l’élection présidentielle dernière, de participer à l’assemblée nationale, marque un autre tournant dans la stratégie politique du Chairman avec une vingtaine des députés provisoires élus au sein de cette chambre basse du parlement.

Dan Bawuna

Lire aussi

Les plus populaires