Beni : Une nouvelle position des ADF repérée près de Mangina (alerte)

 

Alors que les rebelles du M-23/RDF poursuivent leur activisme dans les territoires de Masisi, Rutshuru et une petite partie de Nyiragongo, la nébuleuse ADF (Forces Démocratiques Alliées) d’origine ougandaise ne cesse, à son tour, de semer terreur et désolation dans le chef de la population des territoires de Beni (Nord-Kivu), Irumu et Mambasa (Ituri).

Le samedi 10 février, une nouvelle position de ces sanguinaires a été repérée au croisement de la rivière Tuha et Butsumu, d’après les cultivateurs, œuvrant dans cette partie localisée non loin de la commune de Mangina.

La nouvelle est confirmée au média en ligne non-aligné par le député provincial Alain Siwako, élu de la circonscription électorale de Beni/Territoire.


Dans sa dépêche, ce parlementaire affirme que ces rebelles sont en train de circuler en électron libre dans des champs environnant les villages Makumo, Lukaya, Ngou, Tokotoko, Butsumu et Mantumbi.

‹‹ Ils sont très nombreux après avoir tué plus de soixante (60) personnes dans ces parties du territoire de Beni et Mambasa ››, précise-t-il.

Lire aussi  Agression rwandaise : Le M-23/RDF va quitter Rumangabo et Kishishe le 5 janvier (Force régionale EAC)

Pour lui, une intervention urgente des services de sécurité dans la traque de ces meurtriers sera d’une importance capitale afin d’épargner la population de leur sale besogne.

JC Mbafumoja, à Beni

 

Lire aussi

Les plus populaires