L’ARMP s’engage à payer les arriérés des cotisations de l’ordre de plus de 23 milliards CDF à la CNSS

 

Mercredi 21 février 2024, la Caisse Nationale de Sécurité Sociale, CNSS, et l’Autorité de Régulation des Marchés Publics, ARMP, ont procédé à la signature du protocole d’accord de règlement des arriérés des cotisations.
La cérémonie s’est déroulée au 4e étage de l’immeuble de la CNSS dans la commune de la Gombe à Kinshasa.

A la signature de ce protocole d’accord, l’ARMP qui est redevable vis-à-vis de la CNSS d’une créance de l’ordre de CDF 23.405.457.791,97 (Francs congolais Vingt-trois milliards, quatre cent cinq millions, quatre cent cinquante-sept mille, sept cent nonante un, centimes nonante-sept) dont CDF 4.277.119.849.08 au titre des cotisations principales et CDF 19.128.337.942.90 au des majorations de retard arrêtées au 31 mai 2023, a versé un accompte de USD 180.000 (Cent quatre-vingt mille dollars américains) sur les arriérés des cotisations sociales dues.

En outre, l’ARMP s’engage à apurer le solde restant de USD 1.640.050.99 à raison de USD 60.000 par mois en sus des cotisations sociales en cours et ce, à partir du 1er mars 2024.

Lire aussi  Kinshasa : l'UNFPA accompagne D. Nyakeru dans la campagne d’autonomisation de la femme maraîchère et vendeuse ambulante

Cependant, la CNSS s’engage à prendre en charge les travailleurs éligibles à la retraite de l’ARMP proportionnellement aux sommes encaissées, en tenant compte de l’historique de départ à la retraite desdits travailleurs concernés, lit-on dans ce protocole d’accord.

« c’est d’abord de remercier le DG de la CNSS pour avoir accepté de signer ce protocole d’accord, qui finalise justement ce que nous voulions. Qu’est-ce que nous voulions ? C’était d’assurer l’après carrière de nos agents de l’ARMP. Par ce protocole d’accord, nous avons d’une part permis à nos agents d’être rassurés qu’après la carrière, après 65 ans, ils sont sûrs que leurs vies après la carrière, va être prise en charge par la CNSS », a déclaré Benoit Kalikat Kalembe, DG a.i de l’ARMP.

A la question de savoir si l’ARMP va respecter les termes du protocole d’accord signé, Benoit Kalikat Kalembe a expliqué que « c’est à partir de ce protocole d’accord que nous allons justement voir la bonne foi de l’ARMP, et je vous rassure que tant que je serai là, il y aura cette bonne foi, surtout que nous l’avons déjà commencé avec les engagements que nous avons pris de pouvoir payer régulièrement ».
« tous les arriérés que nous avons, nous allons commencer à les payer selon les clauses de ce protocole d’accord », a-t-il dit.

Lire aussi  Goma : 2 blessés par balles dans des manifestations Anti-MONUSCO

Il s’avère important de préciser que le Directeur Général de la CNSS Charles Mudiay Kazadi, a été représenté à cette cérémonie par le Directeur Général Adjoint Didier Kipopa Omeonga.

Jeff Kaleb Hobiang

 

Lire aussi

Les plus populaires