Kasaï-Central/Élection de gouverneur : La candidature de John Kabeya désavouée par sa propre famille politique locale

 

Dans une lettre datée du 27 février 2024 adressée au Secrétaire Général de l’UDPS/Tshisekedi, dont une copie est parvenue au média non aligné, trois (3) fédérations ont désapprouvé la candidature de John Kabeya au poste de Gouverneur du Kasaï-Central.

Les signataires de cette lettre, dont Jean-Jacques Tshibola Mbombo, président a.i de la fédération de Kananga, Ntumba Buabua Masanka, président de la fédération du Kasaï-Central 1, et Simon-Pierre Kabakisa Mukene du Kasaï-Central 2, soulignent « les insuffisances » constatées chez les candidats gouverneurs venant de Kinshasa et d’ailleurs.

Ils pointent du doigt des « résultats médiocres » dans la gestion de la province et refusent de « compromettre l’héritage » de leur défunt père, Étienne Tshisekedi.


Ces signataires ont présenté leur candidat au poste de Gouverneur du Kasaï-Central. Il s’agit de Charles Kamuanga Ntambwe, avocat et vice-président fédéral de Kananga.

Ils sollicitent l’approbation d’Augustin Kabuya, Secrétaire général de l’UDPS/Tshisekedi au niveau de Kinshasa.

Lire aussi  CENI : La COVID-19, l'incertitude de financement par le gouvernement congolais pourraient entraver la tenue des élections en 2023

Cette désignation de Charles Kamuanga Ntambwe intervient au moment où l’actuel gouverneur de la province, John Kabeya, a annoncé sa candidature « sous la bénédiction du SG du parti présidentiel », pour un nouveau mandat lors d’un meeting populaire tenu à Kananga le mardi 27 février, à son retour de Kinshasa.

Depuis cette annonce, la candidature de John Kabeya divise le parti UDPS/Kasaï Central en deux camps : l’un souhaite sa réélection, tandis que l’autre lui demande de siéger à l’Assemblée nationale en tant que député, laissant ainsi la province entre les mains de « celui qui peut la développer ».

Laurent Beya wa Mukaya, à Kananga

 

Lire aussi

Les plus populaires