Kinshasa : Reprise de la circulation des camions remorques avant 21h, deux accidents déjà signalés avec mort d’homme

 

Encore une mesure prise non exécutée comme de coutume car souffrant d’absence de suivi. La circulation interdite aux camions remorques avant 21h, n’était qu’une blague parmi tant d’autres dans la ville de Kinshasa.

C’est le cas de le dire, Actu7.cd, media non-aligné a été alerté par des cas d’accidents de la route faisant mort d’homme à Tshangu partie Est de Kinshasa, pour violation impunie de cette mesure interdisant la circulation des camions remorques avant 21 heures. De l’avis des observateurs, la vie ne tient qu’à un bout de fil à Kinshasa pour absence de suivi et non-respect des décisions et mesures prises en faveur du bien-être de la population. Le trafic d’influence serait la cause principale. Les mêmes autorités appelées au respect et à l’encadrement de leurs mesures pour servir d’exemple, les violent à souhait.

Or, sous d’autres cieux, nul n’est au dessus de la loi. Lorsque le premier ministre anglais Rishi Sunak s’est vu sanctionner pour avoir téléphoné au volant de sa voiture à Londres, celà doit servir d’exemple aux autorités de la ville de Kinshasa. Il faut ici souligner que la police provinciale peine à faire appliquer les mesures et décisions prises . Il y a complaisance des hommes en uniformes.

Lire aussi  Enfin, des chroniqueurs spécialisés en insultes contre le couple Tshisekedi récompensés par leur marraine Olive Lembe en mode pétage à Dubaï

D’où ce cris d’alarme de la population pour que les conséquences ne servent des circonstances d’intervenir car comme dit un principe, la force de la loi à changer un visage est la marque d’une autorité.

Zamenga Odimbale

 

Lire aussi

Les plus populaires