Le Procureur de la République près le TGI/Gombe appelé à interpeller tous ceux qui remettent en cause le rapport sur la mort de C. Okende

 

Le Procureur de la République près le Tribunal de Grande Instance de Kinshasa/Gombe a reçu du PG près la Cour de Cassation, l’instruction d’interpeller toute personne qui remettra en cause les conclusions des enquêtes sur la thèse de suicide de feu Chérubin Okende.

Ceci est contenu dans un document parvenu à ACTU7.CD, signé par le Procureur général Firmin Mvonde.

« Face à ces allégations, je vous demande d’interpeller toute personne qui en serait auteur aux fins d’éclairer votre lanterne, tout en vous rappelant que les affirmations gratuites constitutives de faux bruits sont réprimées par la loi », peut-on lire dans ce document.


Dans son communiqué, il ressort qu’à la suite du rapport présenté par le Procureur général, plusieurs commérages en tous sens, véhiculés pour remettre en cause les rapports d’experts de la conclusion des enquêtes présentés par la justice concernant la thèse de la justice.

Lire aussi  Cour de cassation : La demande de liberté provisoire de Vital Kamerhe rejetée

Aussi, il s’observe, selon le Procureur Firmin Mvonde, à la suite de cette communication, une récupération « politicienne » dans le but de discréditer la justice dans son travail. Dans sa correspondance, le Procureur général près la Cour de Cassation a rappelé que les « affirmations gratuites » sont constitutives de faux bruits et réprimés par la Loi.

Il s’est observé, après la récente communication faite dernièrement par le Procureur général Firmin Mvonde qui présentait les rapports d’experts suite au décès de l’ancien Ministre des Trnasports et Voies de communication, des analyses venant de tous au sens après la thèse de « suicide » de Chérubin Okende.

Dan Bawuna

Lire aussi

Les plus populaires