RDC : Modeste Bahati souhaite la formation rapide de la nouvelle équipe gouvernementale

 

L’ex président du Sénat, Modeste Bahati Lukwebo ne souhaite pas que l’avènement du prochain gouvernement puisse attendre longtemps, sous ce deuxième mandat du Chef de l’État Félix Tshisekedi.

Dans un entretien avec la presse ce vendredi 22 mars 2024, Modeste Bahati souhaite que le gouvernement soit formé le plus tôt possible, pour résoudre les urgences de l’heure.

En sa qualité d’autorité morale de l’AFDC et Alliés, il a indiqué la position importante qu’occupe son parti politique au pays, pour avoir glané au moins trente (30) sièges à l’Assemblée nationale et soixante-seize (76) aux assemblées provinciales.


« Notre souhait est qu’effectivement et plus rapidement possible le pays soit doté d’un nouveau gouvernement. Et nous, en tant que AFDC et Alliés, comme vous le savez, nous sommes l’une de grandes forces politiques de ce pays avec 76 députés provinciaux et 30 députés nationaux. À ce titre, nous sommes une force sur laquelle le Chef de l’État ainsi que le peuple congolais peuvent compter pour redresser la situation sécuritaire, économique et sociale dans notre pays », a-t-il déclaré.

Lire aussi  RDC : Le Sénat refuse de livrer Thambwe Mwamba à la Justice

Signalons que la tâche accordée à l’informateur, Augustin Kabuya se poursuit toujours. Il avait récemment, lors d’une matinée politique, annoncé que les arrêts de la Cour Constitutionnelle non encore rendus publics, l’empêchaient de finir son travail et permettre l’élaboration rapide du gouvernement.

Dès lors que les arrêts sont déjà rendus, plus rien n’est donc censé bloquer l’informateur pour achever sa mission.

Jacob Séraphin Nkita

Lire aussi

Les plus populaires