Beni : Une attaque rebelle fait 4 morts dans la commune rurale de Mangina

 

Des présumés rebelles ougandais des forces démocratiques alliées (ADF) ont attaqué, dans la matinée de ce mardi 2 mars 2024, la commune rurale de Mangina, à trente (30) kilomètres à l’ouest de la ville de Beni, dans le territoire de même nom, au Nord-Kivu.

D’après nos sources sur place, l’attaque rebelle a visé le centre de santé de référence de Mangodomu, dans le sud-est de cette cité. Au moins quatre (4) personnes ont été tuées. D’après les mêmes sources, plusieurs malades et des infirmiers de ce centre de santé auraient été pris en otage par les ADF.

Alain Siwako, député provincial élu de Mangina et originaire du quartier attaqué, a également confirmé cette information. Il indique que l’ennemi se ballade dans les environs de la commune de Mangina depuis début mars. Sur certaines vidéos partagées dans les réseaux sociaux, on peut voir les corps gisant au sol et des maisons incendiées par ces rebelles.

Lire aussi  Goma : Des bandits armés mettent fin à la vie d'un jeune Cambiste à Himbi

Cette attaque est la première du genre à se produire dans cette partie de la cité. C’est dans ce quartier que les habitants de Dara, Linzo (quartiers toujours attaqués par les ADF) trouvaient refuge en cas d’attaque.

Andy Kambale Matuku

Lire aussi

Les plus populaires