Beni/Affaire honneurs militaires à un pasteur : Une information judiciaire ouverte contre tous les soldats mis en cause

 

Sur instruction de sa haute hiérarchie, l’auditorat militaire garnison de Beni vient d’ouvrir une information judiciaire contre tous les militaires des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) et ceux de la Police Nationale Congolaise (PNC) qui ont participé, le mercredi 3 avril 2024, à l’accueil du pasteur polémiste Jules Mulindwa, responsable des églises Cité de refuge dans plusieurs parties de la République Démocratique du Congo.

La nouvelle est prévue à ACTU7.CD via des sources sûres, sous couvert d’anonymat. Selon ces sources, il ne s’agit pas d’une arrestation tel que le disent plusieurs langues sur les réseaux sociaux, plutôt d’une information judiciaire lancée par l’auditorat militaire.

Chaque soldat présent est donc invité et sera entendu individuellement par un OPJ, apprend le média en ligne non-aligné.


Selon certaines informations, même le pasteur Jules Mulindwa est invité devant cet instance gagnent la toile, une nouvelle non encore confirmée par des sources sûres.

Lire aussi  Kwilu : La société civile de Bulungu dénonce la complicité des élus dans le détournement de 7 Millions USD d'un projet financé par la BAD

On pouvait voir des militaires FARDC ainsi que certains éléments de la police s’aligner pour accueillir cet homme de Dieu, lui réservant également les honneurs militaires. Cette situation a choqué plus d’une personne et a suscité des réactions ça et là.

JC Mbafumoja, à Beni

Lire aussi

Les plus populaires