RDC : Constant Mutamba « appelle les députés à rompre avec le rituel de partage des postes qui freine le décollage du pays »

 

La République Démocratique du Congo (RDC) est toujours en attente de connaître son gouvernement près de cinq (5) mois après les élections de décembre 2023, une attente due aux discussions longues et fastidieuses de partage des postes.

Et cette situation n’arrange pas Constant Mutamba. Le chef de file de « l’opposition républicaine » tance les députés qui « perdent leurs temps » dans ces discussions visant à se faire une place dans l’équipe de Judith Tuluka.

« Nous n’avons pas été élus députés nationaux pour discuter de partage des postes, mais plutôt pour élaborer de bonnes lois qui répondent aux aspirations de notre peuple, et pour contrôler et sanctionner les mauvais gestionnaires », rappelle Constant Mutamba sur ses plateformes numériques.


Et de poursuivre : « Nous devons rompre avec ce vieux rituel politique qui freine l’élan du décollage de notre République », écrit l’ancien du Collège Maele de Kisangani.

Depuis sa nomination, la Première ministre Judith Tuluka mène des consultations auprès des politiques congolais. Des sources proches de certains politiciens révèlent que la première ministre serait déterminée à réduire autant que possible la taille de l’équipe mais surtout le train de vie des institutions.

Lire aussi  Un an du Gouvernement Sama : « Le régime de Félix Tshisekedi est devenu le régime le plus corrompu de toute l'histoire du Congo » (Prince Epenge)

Andy Kambale Matuku

Lire aussi

Les plus populaires