Guerre en RDC : Quand Ambongo reprend les propos de Kagame

 

Depuis Rome où il a séjourné en début de la semaine qui s’achève, le cardinal Fridolin Ambongo a mis à profit l’occasion pour jeter l’huile au feu en reprenant les mêmes propos que Paul Kagame identifié agresseur de la République Démocratique du Congo à travers le soutien du Rwanda au groupe terroriste M-23.

Dans une interview accordée à la presse italienne, le prélat catholique s’est déchaîné sciemment sur le gouvernement congolais en prétendant sans preuve que les autorités de Kinshasa auraient distribué des armes aux FDLR , des rebelles Hutus qui combattent Kigali et aux patriotes Wazalendo.

Ambongo a par ses mots, repris le même discours que l’agresseur Paul Kagame. C’est ça, selon lui, l’amour de son pays en situation de guerre parce que convoité de toute part, par les puissances occidentales via le Rwanda. Sous d’autres cieux, l’archevêque de Kinshasa serait traité de collabo. En outre, il y a lieu de s’interroger sur le bien fondé des propos anti patrie souvent prononcés par le cardinal congolais.

Lire aussi  Non homologation du stade Kibassa Maliba : Kyabula en Italie pour trouver un gazon conforme

À travers des sorties médiatiques souvent chaudes, Fridolin Ambongo a toujours raté l’occasion de se taire par sagesse. Sur le dossier Est justement, peut – il prouver à la face du monde, la collaboration entre le gouvernement congolais et les rebelles Hutus rwandais, FDLR ? Assurément non. Alors, pourquoi se faire porte-parole d’un agresseur de son pays ? L’heure est venue pour le chef de l’église catholique romaine en RDC de porter l’étoffe de patriote pour défendre en toutes circonstances sa patrie agressée.

Zamenga Odimbale

Lire aussi

Les plus populaires