Ticket USN pour le bureau définitif de l’Assemblée Nationale : Mbusa Nyamwisi s’en fout !

 

Le spectacle du jour à l’Assemblée nationale a eu pour nom le MMéli-mélo. La nation a assisté aux allées et venues des candidats aux différents postes de responsabilité au sein du bureau définitif de la chambre basse du parlement.

Parmi ces candidats, on a noté la présence d’Antipas Mbusa Nyamwisi, cadre de l’Union Sacrée plateforme d’où est sorti le ticket présentant des candidats à chaque poste de responsabilité notamment à la 2eme vice-présidence confiée à Christophe Mboso. Une manière de faire à la base de remue ménage au sein de la plateforme présidentielle.

Nombreux parmi les députés membres de l’Union sacrée appellent à la résistance pour contrer ce qu’ils qualifient d’oligarchie ou népotisme made in Présidium Union sacrée. C’est dans cette optique que Mbusa Nyamwisi s’est présenté en solo comme candidat 2eme vice-président, fait noter un analyste chevronné de la politique congolaise. C’est la démocratie, martèle- t- il. Toujours est-il qu’en politique les actes sont révélateurs d’un message. Nyamwisi s’en fout de l’ordre établi par Kabuya et compagnons. Voilà la face cachée de son désir d’occuper les fonctions convoitées.


En RDC cependant, rien de nouveau, cette forme de guerre entre acteurs politiques de la même boîte n’est pas nouvelle. L’histoire a tendance à se répéter en mal dans un pays où les politiques se servent de la naïveté de la population pour asseoir leurs identités.

Lire aussi  Guerre dans l'Est : la SADC arrive...

Zamenga Odimbale

Lire aussi

Les plus populaires