Élections des membres du Bureau définitif de l’Ass. Nat. : Accusé de népotisme, Bahati retire son fils et le remplace par un autre député membre du Parti

 

Bahati Lukwebo s’est finalement résolu. Il n’a pas pu supporter la grogne soulevée par notamment les députés nationaux sur la candidature de son fils Serge Bahati, au poste de questeur de l’Assemblée nationale. Son regroupement politique Alliance des Forces Démocratiques du Congo et alliés (AFDC-A) vient de le remplacer par un autre candidat.

Dans un communiqué rendu public ce mardi 14 mai, dernier jour du dépôt des candidatures pour l’élection du bureau définitif de la chambre basse du parlement, l’ancien speaker du Sénat annonce le choix porté sur Chimène Polipoli Lunda.

« J’ai l’honneur de venir, par la présente, auprès de votre compétence en vue de porter à votre connaissance que le Regroupement politique Alliance des Forces Démocratiques du Congo et alliés, AFDC-A en sigle, donne son consentement à la candidature de l’honorable Chimène Polipoli Lunda, élue de la circonscription électorale de Malemba Nkulu, dans la province du Haut-Lomami au poste de questeur du bureau définitif de l’Assemblée nationale », note ce document signé par Modeste Bahati lui-même.

Lire aussi  Sud-Kivu : 24 morts, 3500 maisons détruites et 77.790 personnes sinistrées suite aux pluies diluviennes à Uvira (officiel)

Des députés nationaux, au nombre de plus de deux cents (200), ont farouchement rejeté le ticket de l’Union sacrée « teinté de népotisme ». Ils accusent les membres du Présidium de l’Union sacrée de s’accaparer de ce bureau, en se présentant eux-mêmes et les membres de leurs familles dans cette course. La question de la géopolitique a été également évoquée par les contestataires.

Patrick Nguwo

Lire aussi

Les plus populaires