Massacres des populations à Beni : Le député national Elie Kambale Vaghumawa au chevet des victimes à Mangina

 

Le député national Elie Kambale Vaghumawa s’est rendu, ce lundi 13 mai 2024, dans la commune de Mangina, à Beni (Nord-Kivu) secouée par des attaques répétitives des ADF. Son objectif était de compatir avec les familles victimes des massacres. Sur place, il a assisté une dizaine de familles, un acte salué par le chef du quartier Linzo, récemment attaqué.

Ce responsable invite le député national à demeurer proche de la population meurtrie et à pousser le gouvernement à agir pour mettre fin à cette série de tueries.

« On reconnaît de vrais amis pendant les moments difficiles. Nous remercions l’honorable Élie Vahumawa qui a quitté Kinshasa pour venir compatir avec les familles victimes des massacres. Il est venu avec des enveloppes qu’il a remises à ces familles et il est le premier député à arriver chez nous à Mangina », a indiqué le chef de quartier Linzo.


Déterminé à agir pour la paix dans la région de Beni, le député Vaghumawa prévoit également de visiter d’autres zones touchées par les attaques des ADF. Il promet de pousser le gouvernement à agir en faveur de la paix. « Les larmes de veufs, veuves et orphelins coulent chaque jour. Ces larmes doivent être séchées, il faut qu’un jour la population retrouve la joie et refasse ses champs et autres activités dans différents secteurs de la vie », a-t-il dit.

Lire aussi  Kasaï : 35 prisonniers s'évadent à la prison centrale d'Ilebo

En plus de son soutien financier aux familles victimes, le député Vaghumawa s’est engagé à équiper les autorités locales de radios Motorola pour renforcer les dispositifs d’alerte sécuritaire. Il fournira également des téléphones aux présidents des forces vives de la société civile de Beni pour faciliter leur communication dans le cadre des efforts de paix.

À travers ses actions sur le terrain, le député Elie Kambale Vaghumawa montre son engagement envers les populations de Beni et sa détermination à faire entendre leur voix au niveau national. Son soutien aux victimes des massacres à Mangina et sa volonté de pousser les décideurs à agir témoignent de son implication pour une solution durable à cette crise. Par sa présence et ses actes concrets, « il incarne l’espoir d’un avenir plus sûr et plus pacifique pour cette région meurtrie par la violence ».

Jean-Claude Mbafumoja, à Beni

Lire aussi

Les plus populaires