Guerre contre les ADF : L’armée met la main sur un expert en engins explosifs improvisés

 

Dans le cadre des opérations militaires conjointes entre les armées congolaise (FARDC) et ougandaise (UPDF), un cerveau de la rébellion islamiste ADF (Forces démocratiques alliées) est tombé dans les filets des forces de défense et de sécurité.

Il s’agit d’un certain Anywari Al Iraq, expert en engins explosifs improvisés (EEI). Ce terroriste, originaire du district de Busia (Est de l’Ouganda) a été capturé vivant par les FARDC au cours de leur patrouille de combat samedi 18 mai 2024, apprend ACTU7.CD des sources sécuritaires.

Depuis le début des opérations militaires conjointes UPDF-FARDC,(aussi appelées « Shujaa ») plusieurs hauts responsables ADF ont été arrêtés ou tués par les forces coalisées. Encore en vie et toujours recherché, Abua Kasi reste le chef ADF le « plus cruel » qui sillonne encore la zone Beni-Irumu-Mambasa.


Andy Kambale Matuku

 

Lire aussi  Afflux des déplacés de Komanda à Mambasa : Une organisation lance l'appel à la solidarité

Lire aussi

Les plus populaires