Nord-Kivu : Les FARDC reprennent huit villages des mains des RDF/M-23

 

À l’issue d’une vaste opération de riposte, l’armée congolaise (FARDC) vient de chasser les rebelles rwandais du mouvement du 23 mars (M-23) soutenus par l’armée du Rwanda (RDF) de huit (8) villages dans le territoire de Masisi au Nord-Kivu.

Les opérations ont été lancées mercredi 23 mai 2024. Selon le porte-parole de l’armée au Nord-Kivu, ces opérations ont permis aux FARDC de récupérer les localités de Bweru, Bihambwe, Mema, Kaniro, Kavumu, Kasake, Kashovu et Bitonga.

« Les FARDC ont lancé les offensives tôt ce matin du 22 mai contre les positions du M23/RDF. Les opérations sont en cours et l’armée loyaliste contrôle désormais les localités de BWERU, BIHAMBWE, MEMA, KANIRO, KAVUMU, KASAKE, KASHOVU et Bitonga, l’armée rwandaise RDF est en débandade en ce moment », a déclaré à la presse le lieutenants-colonnel Guillaume Ndjike.


Avec cette avancée, l’armée congolaise fonce ainsi vers la très stratégique cité minière de Rubaya toujours sous occupation ennemie. Dans une publication faire sur les réseaux sociaux, le service de communication de la rébellion a indiqué que Rubaya n’était pas reconquise par l’armée congolaise dans la journée.

Lire aussi  Nord-Kivu : À Goma, B. Lukwebo invite la population à soutenir l'état de siège

Par ailleurs, plusieurs sources locales indiquent que, pris de panique, les rebelles du M-23/RDF ont désinstallé, dans la journée d’hier mercredi 22 mai 2024, des panneaux solaires et autres accessoires électriques des bâtiments des bureaux de la douane de Bunagana. D’après les mêmes sources, ces matériels auraient été ramenés en Ouganda voisin.

Andy Kambale Matuku

 

Lire aussi

Les plus populaires