Tshopo : Un commandant d’une milice locale neutralisé par l’armée à Lubunga

 

Les forces armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) ont abattu, dans la nuit de samedi 25 à ce dimanche 26 mai 2024, un des chefs rebelles responsables des troubles dans la commune de Lubunga dans la ville de Kisangani.

D’après nos sources, il s’agit du chef combattant Mbole, connu sous le nom de « Général Dorthon ». Il a été neutralisé par l’armée , samedi 25 mai, lors d’un affrontement avec les FARDC. Selon les mêmes sources, un calme précaire règne à Lubunga, et la population reste dans l’incertitude quant à ce qui pourrait se passer ce dimanche.

Depuis plus d’un an, des violences, aux allures de conflits interethniques, secouent la commune de Lubunga. Ces violences opposant les Mbole et Lengola ont déjà provoqué le déplacement massif des civils dans la ville de Kisangani.


Andy Kambale Matuku

 

Lire aussi  Beni : 3 faux ADF aux arrêts à Oicha

Lire aussi

Les plus populaires