Guerre dans l’Est : Le CICR suspend son assistance en vivres aux populations de Kanyabayonga

 

Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) vient d’annoncer la suspension de son assistance au bénéfice des populations de la localité de Kanyabayonga, dans le territoire de Lubero au Nord-Kivu.

D’après cette organisation humanitaire, cette suspension fait suite au « rapprochement des affrontements armés entre les forces gouvernementales et le groupe armé Mouvement du 23 mars ». Ces combats ont entraîné le déplacement de plusieurs civils. Le communiqué du CICR annonçant cette mesure de suspension indique que sur les cinquante-huit (58) mille personnes ciblées, au moins vingt-neuf (29) mille personnes ont été assistées.

« Les populations visées par l’aide ont quitté, entre le mois de janvier et mars 2024, leurs localités (…) afin d’échapper aux affrontements dans la zone armée. C’est la première assistance que la plupart de ces familles reçoivent depuis janvier 2024. La majorité d’entre elles se sont déplacées à plusieurs reprises pour fuire la violence et ont perdu leurs moyens de subsistance », note le CICR.

Lire aussi  Nord-Kivu : Trois morts et deux ecogardes blessés en plein Parc national des Virunga

Composée de farine de maïs, de haricots, de l’huile raffinée et du sel de cuisine, cette aide devrait subvenir aux besoins urgents en terme de nourriture de ces familles déplacées. Le CICR, qui a mobilisé quatorze (14) véhicules pour acheminer de l’aide jusqu’à Kanyabayonga, « rappelle que les parties au conflit doivent prendre toutes les précautions pratiquement possibles afin de minimiser les conséquences humaines des affrontements sur les civils ».

Andy Kambale Matuku

Lire aussi

Les plus populaires