Reçus par Kamerhe, les élus du Nord-Kivu rassurés de la convocation incessante d’une plénière spéciale sur la guerre dans l’Est

 

La situation sécuritaire dans l’Est de la République Démocratique du congo a été au centre d’un échange entre les députés nationaux élus du Nord-Kivu et le président de l’Assemblée Nationale Vital Kamerhe. Ces élus étaient porteurs des cris de détresse des filles et fils du Nord-Kivu, victimes des affres de la guerre d’agression imposée à la RDC par le Rwanda, sous couvert des terroristes du M23. Ils ont sollicité l’implication personnelle du speaker de la chambre basse du parlement, en sa qualité de « fervent défenseur de la population meurtrie de l’Est du pays ».

La délégation conduite par Jeannette Kavira Mapera a sollicité la prise en compte des recommandations adressées à l’Etat-Major général des FARDC et au gouvernement pour mettre fin à la guerre dans l’Est. Rien n’a filtré du contenu du mémorandum remis à Vital Kamerhe.

« Nous sommes venus plaider la cause de nos populations du Nord-Kivu qui sont en détresse depuis les attaques successives dont elles sont victimes depuis des lustres. Nous avons, depuis longtemps, fait parvenir au gouvernement nos recommandations pour mettre fin à cette guerre, mais elles ne sont malheureusement pas prises en compte. C’est pourquoi, avec l’arrivée de l’honorable Vital Kamerhe à la tête de notre assemblée, nous n’avons pas hésité à venir plaider cette cause auprès de lui, car il souffre de cette guerre, au même degré que nous. Avoir à la tête de l’Assemblée Nationale, une personne qui s’est investie depuis des décennies dans la recherche de la paix à l’Est, nous donne une lueur d’espoir quant à l’implication de cette institution pour mettre fin à la guerre », a déclaré Jeannette Kavira Mapera.


Prenant la parole, le Président de l’Assemblée Nationale Vital Kamerhe a appelé tous les députés « à un sens élevé de patriotisme et à mettre de côté leurs égos afin de privilégier les intérêts du peuple ». Il a salué « la bravoure et le patriotisme qui caractérise la population meurtrie du Nord-Kivu depuis plusieurs années ».

Lire aussi  Proposition de loi sur "Étienne Tshisekedi père de la démocratie" : Maman Marthe Kasalu apprécie la démarche d'Henriette Wamu

Par ailleurs, il a promis d’impliquer d’autres députés non originaires dans la mission humanitaire que va diligenter l’Assemblée Nationale au Nord-Kivu, dans le cadre de la mobilisation générale contre cette guerre. Cette démarche va précéder la tenue d’une plénière spéciale consacrée à la situation sécuritaire dans l’Est du pays, a-t-il annoncé.

Le Président de l’Assemblée Nationale Vital Kamerhe a rencontré le souhait des députés nationaux du Nord-Kivu qui veulent être impliqués dans toutes les démarches sur le plan national et internationales pour la recherche de la paix dans leur fief. Il s’est engagé à être l’ambassadeur de cette cause auprès du Chef de l’Etat Felix Antoine Tshisekedi Tshilombo.

David Lupemba

Lire aussi

Les plus populaires