PT-Numérique : Augustin Kibassa Maliba ouvre la conférence Africa Tech Invest axée sur les défis technologiques et la promotion des startups locales

 

Le Ministre des Postes, Télécommunications et Numérique, Augustin Kibassa Maliba a ouvert ce jeudi 20 juin 2024 au centre financier de Kinshasa, la deuxième édition d’Africa Tech Invest axée sur le thème : « une technologie innovante, moderne et sécurisée pour propulser le secteur public africain vers les nouveaux sommets ».

Dans son allocution, le nouveau patron du Numérique en République Démocratique du Congo (RDC) s’est montré heureux « d’accueillir avec enthousiasme cette initiative qui porte en elle la grande ambition de façonner l’avenir des services publics par l’utilisation responsable de la technologie et de l’innovation ».

« Africa Tech Invest est une plateforme continentale favorable aux échanges, à l’apprentissage et à la collaboration entre les acteurs clés du secteur public et privé, des experts et des innovateurs autour des solutions technologiques les plus efficientes et prometteuses », a-t-il déclaré.


La RDC est confrontée à d’énormes défis sur le plan économique, social et de gouvernance qui entravent son développement et son progrès, et qui représentent une menace pour l’avenir collectif, fait-on savoir.

« Devant ces défis qui ne sont en aucun cas insurmontables. Je demeure persuadé que la technologie et l’innovation ouvrent des horizons inédits pour surmonter ces entraves au développement. Cette conviction profonde que je porte rencontre la vision de son Excellence Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo Président de la République et Chef de l’État, celle de faire du numérique congolais un levier d’intégration, de bonne gouvernance et de croissance économique et de progrès social », souligne le Ministre des PTN.

Lire aussi  Kasaï : Les points chauds de la ville de Tshikapa colorés en drapeaux de partis politiques pour la marche de soutien aux institutions

 

Dans son discours, Augustin Kibassa a souligné l’engagement du Gouvernement que dirige la Première Ministre Judith Suminwa Tuluka de faire des investissements massifs dans le déploiement des infrastructures numériques performantes et profitables à tous les congolais, ceux des zones urbaines aux zones rurales, et de mettre en place un cadre réglementaire favorable à l’innovation pour garantir la sécurité et la protection des données de nos citoyens.

« Le numérique ouvre un vaste champ des possibilités qui permettent d’optimiser le management public en RDC et mieux répondre aux attentes de la population. Je crois qu’en plaçant l’innovation et la technologie au cœur de nos stratégies de développement ainsi que nos projets publics, ensemble, les acteurs du secteur privé et le gouvernement, nous allons saisir des opportunités offertes par ces technologies innovantes pour bâtir une société plus juste et prospère », a-t-il soutenu.

Profitant de l’occasion, Augustin Kibassa Maliba a lancé un appel solennel à l’engagement de tous les acteurs publics et privés, les entrepreneurs et les innovateurs congolais afin de concrétiser cette vision ambitieuse pour l’avenir du numérique congolais. Il a aussi souligné l’importance que le gouvernement accorde à l’implication des femmes et des personnes vulnérables dans ce processus de transition numérique.

Lire aussi  Maï-Ndombe : C. Ipondo Banda appelle la population à soutenir les actions du Gouverneur a.i

Cette deuxième édition dédiée à la résolution des problématiques technologiques du secteur public a connu la participation de plusieurs acteurs des télécommunications, des fournisseurs de l’internet ainsi que des jeunes start-up.

Après la plénière d’ouverture consacrée sur la problématique de la numérisation du secteur public : libérer la puissance de la collaboration avec le secteur privé, plusieurs intervenants ont fait des présentations inspirantes à travers les différents panels pour se partager leurs expériences, leurs réussites tout comme leurs défis en vue de nouer des partenariats gagnant-gagnant.

CP

Lire aussi

Les plus populaires